Note sur la découpe du bois

Il est possible de passer par différents outils / démarches. Je pose quelques retour d’expérience si ça peut être utile, dans le doute à vous de vous faire les votre.

1. Découpe “à la main” : pas cher à l’achat: une scie polyvalente, une scie à chantourner manuelle éventuellement -> on ne rigole pas, j’ai commencé ainsi (bon ok, c’était il y a très très longtemps). Mais c’était très formateur. D’ailleurs je rêve de mettre à dispo de mes élèves un établi et des outils… ce sera pour plus tard.

2. Découpe avec machine : scie sauteuse, scie circulaire, scie à chantourner électrique,… plus rapide et moins d’efforts.

3. Découpe au laser : c’est là que je veux en venir. Pour une bonne partie de mon matériel je fais découper dans un FabLab (local associatif louant l’utilisation de machines; notamment la découpeuse laser qui vaut quand même 30 000 €…). Plus coûteux (quoi que, si on compte le temps passé à travailler les pièces avec une scie électrique, on s’y retrouve vite), mais le top : découpe très rapide, ultra précise, très nette. C’est simple depuis que j’ai découvert le FabLab je n’utilise plus du tout ma scie à chantourner électrique (pour les puzzles). C’est ça qui donne les traces de brûlures sur la tranche du bois (cf les boites, plateaux, etc.) Énorme avantage : les pièces de puzzles sont reproductibles à l’identique, les parties des boites sont aux dimensions exactes et s’encastrent parfaitement, etc. Un gros gain de temps et d’effort. Mais qui se paie (ça reste très raisonnable -> 40€/h de temps de découpe, un matériel prend de quelques minutes à une dizaine de minute pour les plus longs).

Plateaux : divers prototypes

Comme cela fait longtemps que je n’ai pas posté, j’ai quelques réserves.

Voici donc quelques essais de plateaux.

Trois dimensions différentes : 15×25 / 20×30 / 25 x 35. 2 modèles de poignées-rebords.
J’utilise surtout des petits et moyens, mais le grand permet d’y ranger des feuilles A4 (plastifiées, modèles reliés, etc.)

Après divers essais, je pense m’orienter vers du contre plaqué 5mm. Un bon compromis entre solidité, poids et coût (plus rapide à découper au laser que le médium 6mm). Enfin ça reste à tester, je manque de recul. Pour le choix du bois. Pour les modèles de plateaux, ils sont en classe depuis un moment ;).

Médium 6mm. Solide, mais lourd (ça ne semble pas trop déranger mes élèves de MS ceci dit). Par contre je crains que le médium vieillisse mal. Et il est long à découper au laser.
Premiers essais en contreplaqué 4mm. Trop fragile (l’autre modèle de poignée casse très rapidement).
Une autre piste testée : fond en contreplaqué fin, poignées et rebords en médium 6mm.

Boites de rangement : divers prototypes

Nombreux prototypes et essais pour arriver à des pistes intéressantes. Voici quelques uns des derniers prototypes, découpés au laser.

Boite en “biseau” en médium 6mm.
Les créneaux sur le côté simplifient fortement l’assemblage (et la solidité)
Médium 6mm toujours. Avec encoches et inserts pour ajouter des séparations.
Ajout d’encoche sur le fond pour simplifier encore le collage et renforcer la boite. Et passage à du contre plaqué 5mm (moins d’émission de COV, plus résistant). Le modèle est à revoir (encoches trop grandes -> les plaques dépassent), mais on s’approche d’une version définitive.

Et d’autres réalisations, découpées à la scie cette fois, mais qui pourraient être découpées au laser à terme.

Des petits carrés de couleurs pour un atelier Pixel Art (mosaïques).